UA-73261821-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Report du tournage

    Bonjour à tous et toutes !

    Devant de gros problèmes d'organisation et de logistiques et devant quelques revers financiers, le tournage du film "Le phénix" qui devait se dérouler entre le 21 juin et le 5 juillet a été reporté à début mai 2010. 
    Nous avons des doutes sur un tournage pendant l'hiver.

    Cette décision n'a pas été facile à prendre après 1 an  de développement du projet mais je l'ai prise pour le bien du film et de l'équipe qui me suit dans cette nouvelle aventure. J'espère aussi retrouver d'autres sources de financements pour compléter le budget. Une chose est sûre, je ne lâche pas. 

    Résutats attendus pour la fin 2010... patience.

    Je termine mon mémoire qui reprend cette expérience et le soutiendrait à la fin septembre 2009.

    Je reprendrais sans doute une expérience théâtrale avec le "théâtre des sens" et le spectacle "Viajes sentidos : entre Puertas" en décembre.


    Barton 

  • Departures (Okuribito) de Yojiro Takita

    Film sur l'accompagnement vers la mort, "Departures" travaille une temporalité et une beauté juste qui confère à son propos une force dramatique importante. Avec lenteur (le film fait 2h11), nous n'avons pas l'impression de nous ennuyer tant les personnages sont attachants et l'approche du réalisateur poétique, belle et digne. 

    La mort et ses rituels restent un "tabou" dans le pays du soleil levant. Surtout depuis que celui-ci est devenu l'un des symboles de l'hypercapitalisme. Pourtant tout le monde meurt et tout le monde a besoin d'y être accompagné pour dépasser ces peurs.

    Le dépassement des peurs est un thème central au film. Il confère un "effet de vie" qui en fait un "film de vie" en s'attachant surtout à ces personnages dont la vie consiste à accompagner la mort...

    Si "Departures" n'avait pas bénéficier d'un prix du meilleur film étranger, il n'aurais certainement pas été distribué en France. Il est visible au cinéma "Le Majestic" à Lille. Courrez-y.

    Barton