UA-73261821-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Au revoir Chris

    C'est au bout d'une longue vie de cinéma, en témoin discret du XXème siècle que ce grand cinéaste a tiré sa révérance... A 91 ans, le 30 juillet, mon "grand père de cinéma", celui qui a été l'auteur de "La jetée" que j'ai admiré dès mes 15 ans (et de beaucoup d'autres films depuis), Chris Marker, est parti.

    Il a rejoint le paradis des chats et des cinéastes, au côté d'Akira Kurosawa et d'Andrei Tarkovski qui furent ces amis...

    Homme discret et peu médiatique, il n'en demeure pas moins un grand cinéaste qui a inspiré beaucoup de monde dans le cinéma, de Terry Gilliam (auteur d'un remake de "La Jetée" avec son "Armée des douze singes") aux frères Wachovski (avec Matrix).

    J'ai écris une maîtrise de cinéma (intitulée "Chris Maker, un cinéaste visionnaire?", Paris 8 Saint Denis, 2005) sur sa carrière et j'ai eu l'occasion de voir tous ces films et de rencontrer Inger Servolin, sa productrice à ISKRA. Bien que je n'ai pu jamais le rencontrer en personne, cet homme m'a influencé, m'a accompagné de son ombre dans ma jeune vie de passionné de cinéma...

    Mes pensées vont aujourd'hui à son entourage et à ses proches.

    Bon vent Chris, tu nous manqueras...

    Barton